Les aborigènes d’Australie, à découvrir lors d’un séjour culturel

9 juin 2021
68
Views

L’Australie est le pays d’Océanie le plus peuplé avec 24,1 millions d’habitants répartis sur une superficie aussi grande que les États-Unis d’Amérique. Les populations australiennes sont composées de nombreuses tribus aborigènes avec près de 600 000 individus dans tout le pays. Ce sont les premiers habitants de l’île continent qui ont toujours tenté de faire perdurer leur culture et leurs traditions. Il serait donc dommage de venir en Australie sans les découvrir, leurs identités et leur culture.

L’arrivée des aborigènes en Australie

Les premiers habitants de l’Australie

Les Aborigènes sont les premiers habitants de l’Australie. Ces migrants sont venus d’Asie du sud-est il y aurait plus de 40 000 ans. Longtemps isolés du reste du monde, ces tribus semi-nomades se déplaçaient constamment en petits groupes de quelques familles sur la vaste étendue du territoire australien à la recherche de zones de pêche, de cueillette et de chasse.

En 1788, à l’arrivée des premiers européens sur le continent, on avait compté 250 tribus de ces peuples de chasseurs-cueilleurs sur tout l’Australie alors que la population aborigène était estimée entre 400 000 et 800 000 personnes.

La culture aborigène

Les aborigènes ont toujours continué à perpétuer leurs culture et traditions. Au-délà des rencontres du quotidien avec ces autochtones lors d’un séjour en Australie, c’est la découverte de leur culture à travers une notion obscure relative au mythe de la création qui sera bien plus enrichissante. Les aborigènes avaient une vie spirituelle et sociale très importante et complexe. Ils ont accordé une place fondamentale à la musique (didjerrido) ainsi qu’à la danse. De plus, ces premiers habitants s’exprimaient par des peintures rupestres, par des rituels ou en créant des oeuvres éphémères.

Où découvrir la culture aborigène ?

Il existe actuellement plusieurs sites sacrés des aborigènes en Australie, mais la plupart d’entre eux se trouvent dans le centre rouge et le Territoire du Nord. Ces deux régions sont considérées au pays comme les lieux d’origine de la culture aborigène.

Le Centre rouge

Accompagné d’un guide aborigène, les touristes étrangers pourront commencer par visiter Ayers Rock, appelé aussi Uluru. Situé en plein coeur de l’Australie, c’est un site très important pour les tribus Yankunytjatjara et Pitjantjatjara. Ce célèbre rocher d’Uluru est très sacré parce qu’il incarne les esprits des ancêtres aborigènes. Mais, Alice Springs est aussi un passage obligé pour les amateurs de l’histoire ancienne avec de nombreuses galeries d’art aborigène qu’il abrite.

Le Territoire du Nord

C’est dans le parc national de Kakadu, dans le Northern Territory que sont regroupés le plus grand nombre de sites aborigènes. Avec ses 5000 arts rupestre, le parc de Kakadu figure parmi les deux parcs nationaux d’Australie reconnus Patrimoine culturel de l’Unesco. On y trouve Nourlangie Rokk et Ubirr Rock qui sont réputés pour leurs peintures rupestres datant de plusieurs milliers d’années. Non loin du parc se trouve la Terre d’Arnhem où les peintures rupestres d’Injalak Hill sont incontournables. Pour accéder à ce site, il faut au préalable une autorisation du Conseil Aborigène ou Land Council. Rendez-vous enfin au Injalak Arts & Crafts Centre où vous pouvez encore y trouver des artisans indigènes qui tressent des paniers traditionnels ou peignent sur écorce…

 

 

 

 

 

Comments are closed.