Voyage culturel au Vietnam : la découverte des musées de la guerre

8 juin 2021
60
Views

Faire un voyage au Vietnam c’est comprendre l’histoire contemporaine du pays, qui a été affecté par des années d’hostilités. Après des décennies d’affrontements entre les bélligérants, le Vietnam est devenu une destination culturelle par excellence pour ses nombreux sites historiques de guerre répartis sur l’ensemble du territoire du pays. La visite des musées de guerre du Vietnam constitue une partie inoubliable de tout voyage au pays. Qu’on soit un simple touriste de mémoire ou un passionné de l’histoire, un coup d’oeil dans les musées de vestiges de la guerre à Ho Chi Minh Ville et du palais de la réunification marquera les esprits des touristes au-délà même des frontières vietnamiennes.

Musée des vestiges de la guerre du Vietnam à Ho Chi Minh Ville

C’est un lieu qui acceuille chaque année un nombre important de touristes locaux et étrangers. Le Musée des vestiges de la guerre du Ho Chi Minh Ville est très différent des autres. Il exprime avec force les conséquences et l’horreur de la guerre et met ainsi en exergue les crimes de guerre commis. Ce musée d’une superficie de 7300 m2 a ouvert ses portes au grand public le 04 Septembre 1975. Autrefois appelé Galérie des atrocités américaines, ce que les visiteurs voient ici de leurs propres yeux dépassent l’entendement général.

À peine entrés, les touristes sont frappés par l’impréssionnante collection des bombes, des véhicules blindés américains, de la guillotine française, de l’artillerie…etc. Il y a aussi une reconstitution d’une cage à tigre de la prison de Con Son ou de l’île de Con Dao. Connue pour être l’enfer sur terre à l’époque, c’est une des prisons les plus horribles du monde. Des photos, des objets, des reportages rappellent l’histoire tragique de la guerre du Vietnam. En tout, le musée de la guerre du Ho Chi Minh Ville héberge plus de 20 000 documents composés de photos et d’objets exposés. Ce lieu chargé d’histoire est donc une étape incontournable lors de votre séjour à Ho Chi Minh Ville au Vietnam.

Le musée du palais de la réunification

C’est à la fin de la guerre du Vietnam que l’ancien palais présidentiel du Sud-Vietnam, le Hoi Truong Nhat, fut rebaptisé Palais de la réunification. En 2009, il est devenu monument national spécial après être classé monument historique en 1976. Mais, c’est en 1990 que le palais de l’indépendance a été réformé en site historique et en musée. La visite de l’actuel musée constitue à elle seule un voyage historique au Vietnam. Les touristes peuvent encore découvrir ici les appartements privés du président ainsi que les différentes salles de réception. La salle du Conseil dans laquelle les membres du gouvernement de Saïgon discutaient toutes les questions militaires.

Les voyageurs peuvent aussi apercevoir une piste d’hélicoptère, une salle de jeu, un cinéma et une chapelle catholique. Mais, la principale attraction des visiteurs est l’abri anti-bombes qui se trouve dans les entrailles du palais de la réunification. C’est un réseau complexe de tunnel et de salle aménagé au sous-sol du bâtiment. On y trouve la salle de repos et le centre de commandement du président, où toutes les décisions importantes liées à la guerre étaient prises. Rien qu’à se trouver dans cet abri qu’on peut ressentir et imaginer la peur lors des bombardements ennemis. C’est en fin de compte une expérience éducative qui donne à réfléchir aux visiteurs que la guerre n’a rien de glorieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.